Bisons, coyotes et wapitis au parc Elk Island, Alberta, Canada

C’est vrai, pendant mon road-trip a travers le Canada j’ai du mal à m’astreindre à publier des articles au rythme de 2 par semaine, alors pour me faire excuser, je vous offre dans cet article un moment de nature que nous avons pu partager sur les routes du Canada.
Situé à environ 40 km à l’est d’Edmonton, la capitale de l’Alberta, le parc national d’Elk Island (l’ile aux wapitis en français) porte bien son nom. Il est un îlot de paix et de nature ou foisonne la faune : Bisons, rênes et caribous y évoluent en semi-liberté, sur une surface de plusieurs milliers d’hectares.

Au cœur du parc, sur les berges d’un lac, la zone de camping est le point de départ de nombreuses boucles pédestres à travers prairies, forêts et zones humides, qui permettent de contempler les grands mammifères et l’avifaune abondante.
En quittant la zone de camping protégée par les clôtures, de nombreux panneaux avertissent sur le respect de la faune sauvage, notamment les bisons, avec lesquels il convient de garder une certaine distance pour éviter de se faire charger. Dans une moindre mesure, les wapitis, malgré leur apparence paisible peuvent également se montrer irritables, notamment les femelles au printemps lors des mises bas, par instinct protecteur, et les mâles à l’automne, lors du rut.

Et même si les animaux sont limités par le territoire du parc (Elk Island est le seul parc national canadien entièrement ceinturé de clôtures), c’est avant tout le terrain de camping qui est parqué pour nous protéger. Une visite dans le parc d’Elk Island respire la toute puissance de la nature : c’est nous les invités, et c’est à nous humains de se plier à ses règles. La faune est ici souveraine !

Les bisons, remarquables par leur stature imposante et leur musculature, se sont malgré tout montrés coopératifs pour nous offrir quelques photos sympa.

Bison dans le parc Elk Island

Et pour couronner le tout, la nuit a été (comme les 2 précédentes d’ailleurs) bercée par le chant des coyotes, et, rencontre improbable, le matin nous avons même croisé un coyote au bord de la route.
Je vous offre donc ces quelques photos de bisons en liberté, prises lors de notre passage dans le parc national Elk Island en Alberta.

Groupe de bisons dans le parc Elk Island Bison mâle solitaire Coyote dans le parc Elk Island

merci Gabriel pour la photo de Coyote, que je n’ai pas eu le temps de prendre !